Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLe coin détenteDiscussionsLes arts martiaux (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Besoin de motivation
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Besoin de motivation  (Lu 96 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
rolupi
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7


« le: 11 Août 2019 à 15:11:34 »

bonjour,


J'ai pratiqué le karaté shotokan de façon sporadique mais avec passion.

J'ai toujours aimé le karaté depuis mon enfance mais la vie, le boulot, la famille ne m'a pas permis de pratiquer régulièrement.

J'ai 45 ans et j'aimerai m'y mettre (m'y remettre) mais j'ai un manque de motivation au vu de la réputation du karate et plus particulièrement du sotokan.

Quel est l’intérêt de faire du kataté, je ne suis pas convaincu par ceux qui me disent que c'est pour rester en forme. Ce n'est quand même pas un dance.

J’espère que vous pourrez repondre à certaine interrogation que je me pose:

1- l'efficacité du shotokan

Pour moi, le karaté est avant tout un art martial et donc est fait pour le combat et donc l'efficacité.
En le modernisant, je comprends qu'il n'est plus fait pour la self defense mais à la base c'est du combat.

On s’aperçoit vite, qu'un age uke par exemple n'est pratiquement pas réalisable en combat.

Peut on etre efficace en faisant des kihon, des katas et quelques combats codifiés?



2- les positions

J'ai compris qu'avoir des positions basses, c'est pour muscler les jambes mais en combat, il ne faut pas etre trop bas pour avoir plus de mobilité.

Quel est l’intérêt de travailler des positions comme le kokotsu qui ne servent pas en combat?


3-les katas

J'ai compris que les katas servent à apprendre des positions, des mouvements, qu'ils peuvent servir à s’entraîner tout seul.

Mais ce que je ne comprends pas, c'est qu'à l'origine les personnes qui ont créé un kata savaient quelle application ils voulaient en faire mais maintenant, j'ai l'impression qu'on imagine un bunkai pour tel mouvement et que tout le monde l’interprète à sa manière. Même les positions n’étaient pas les memes à l'origine, hors à l'origine, je pense qu'ils les avaient testé en combat et c'est pour cela qu'ils voulaient apprendre ce mouvement dans un kata.


Voila, j'attends vos réponses.

Merci



Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5402



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #1 le: 11 Août 2019 à 17:37:35 »

C’est un comble moi qui avait quitté le karaté pour suivre d’autres disciplines je vais  essayer de « redorer » tout cela. Sourire

Citation
Peut-on être efficace en faisant des kihon, des katas et quelques combats codifiés?


1- l'efficacité du shotokan
Avant toute chose il faut passer par des bases, ce sont des « outils » apprendre les techniques, savoir se déplacer, les katas sensés de faire un « résumé » ( ?) des situations et des techniques. Surement bien qu’en AMch on appelle « formes » former le corps, les enchainements servent de supports.
Apres, « l’efficacité » viendra a force de travail et de temps quand le  physique et le mental prendront en mémoire, mais sans plus y penser et pouvoir passer à une pratique   plus « réalisable » comme tu dis.

Citation
J'ai compris qu'avoir des positions basses, c'est pour muscler les jambes mais en combat, il ne faut pas etre trop bas pour avoir plus de mobilité.


2- les positions

Si je m'en réfère a Egami dans les temps anciens, le pratiquant travaillé en posture très haute. La posture a ras le sol  ("modernité"   ) est venue bien après.

Zenkutsu- dachi

                 avant     ......         après



Fudo-dachi

             avant     ....      après


On est dans un contexte d'entrainement, l'explication, par la volonté de relâcher au maximum tous les muscles, pour aider le pratiquant a repousser ses limites.

Part contre:

<<…on me demande souvent si les positions basses sont réellement adaptées au combat
il ne faudrait cependant pas oublier qu’elles sont le fruit de nombreuses années de pratique et qu’elles ne doivent pas être une entrave a l’agilité du karatéka. Cette question trahit donc
immanquablement l’amateurisme de son énonciateur…
( S.Egami)…>> 

 pour moi j'ai toujours essayé de"travaillé" haut surtout en AMch Cool

Citation
j'ai l'impression qu'on imagine un bunkai pour tel mouvement et que tout le monde l’interprète à sa manière.


3-les katas

on m'a toujours dit que c’était des exemples et que rien n’était "figé" d’ailleurs dans un combat il peut y avoir de multiples situations.

voila pour ma petite intervention, qui fera peut être réagir bien ou mal par notre shotokan de "service" qui je pense n'est pas bin loin
 

ensuite peut on dire qu'une discipline est plus "valable" qu'une autre ?
Journalisée
musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3287



A.M. pratiqué(s): karate kyokushin, hapkido, occasionnellement boxe


« Répondre #2 le: 16 Août 2019 à 15:10:53 »

Hello !

1.
Ce n'est pas l'art qui fait l'efficacité, c'est la façon de le pratiquer.
Tu découvrira les joies du age uke quand tu mettras un jour un gros coup d'avant bras dans la gorge de quelqu'un  whistle

2. Les positions basses travaillent l'endurance musculaire et la force, la souplesse des hanches. Mais comment apprendre à être stable lors d'une position plus haute et réserrée? Avec kokutsu dachi par exemple :)
Ce genre de positions (arrière haute resserée) me sont souvent utiles lorsque je fais des dégagements, des clés, etc. Là on passe très souvent de position haute arrière à basse avant :)  Et si tu ne fais pas ça...ben ta clé elle ne passe pas.

3. les kata:
Les gens qui les ont c*n çu n'avait pas la connaissance absolue. ça ne leur ai pas venu en tête comme ça hors de nul part. Le karate ne vient pas d'un surdoué qui a appris tout seul dans la rue et a condensé tout ça, c'est une évolution. ça vient d'hommes qui ont appris d'autres formes auprès d'autres maitres d'autres styles, et qui ont réinterpreté les mouvements qu'ils ont appris. Oui ils avaient sans doute tester les techniques en combat. Mais les pratiquants suivants aussi...et comme leurs maitres ils ont réinterpreté les techniques :) ça n'est pas spécialement moins bon, ou meilleur.

Les techniques changent et évoluent constament c'est normal, car aucun art martial n'est parfait.


tu ne peux pas rendre un kata ou un kihon "efficace" en te disant "telle technique ne fonctionne pas en rue" car ce n'est pas leur objectif. Ce sont des outils pédagogiques.

KIHON signifie "l'origine de l'énergie", les mouvements sont c*n çu pour te permettre d'apprendre à générer un maximum d'énergie (de force) hors d'un mouvement. Quand tu travail ton kihon tu ne dois pas te laisser perturber par le fait que age uke en ramenant 1 poing à la ceinture est inefficace, tu dois te concentrer sur comment faire pour que ce mouvement ascendant soit le plus violent possible, tout en restant stable et sans trop te fatiguer. c'est ça les kihon.

Les kata c'est la même chose, en plus complexe, avec différents niveaux de lecture dedans, c'est une encyclopédie de mouvements.
Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.